Faut-il dépasser le capitalisme?

collette-martinLe 4 novembre 2015, le Collège de Valleyfield a tenu un débat sur la question « Faut-il dépasser le capitalisme? » Éric Martin, penseur Hégéliano-Marxiste, et Richard Collette, penseur néolibéral, ont présenté leurs positions respectives sur cette question.

Richard Collette reformule la question « faut-il dépasser le capitalisme? ». Il répondra à une question légèrement différente, soit: « Peut-on faire mieux que le système capitalisme? » À son avis, la réponse à cette question est non. Pour Collette, la manière dont le système marchand fonctionne a permis de résoudre nombre de problèmes de notre époque. Depuis 200 ans, on peut penser, par exemple, à la sortie de la « trappe malthusienne », au fait que la pauvreté mondiale ne cesse de reculer, à la progression de l’égalité entre les hommes et les femmes, bref à l’amélioration générale des conditions de vie de l’humanité. Collette cite des indicateurs qui appuient sa position, comme l’Indice de développement humain. L’autre raison citée par Collette justifiant le système capitaliste est que nous n’aurions pas les moyens de construire un modèle apte à résoudre les lacunes de ce système.

Éric Martin entame sa présentation en rappelant que Marx est sans doute le « plus grand diagnosticien » du capitalisme, celui qui a proposé l’analyse la plus fine et la plus détaillée de l’avenir et des conditions de possibilité de ce système économique. Marx affirme, suivant Hegel, que le capitalisme est un système économique qui contient ses propres contradictions, et que c’est en vertu de ces contradictions que ce système est appelé à ce dépasser. Martin, suivant Marx, affirme que c’est une minorité d’individus (la classe bourgeoise) qui profite du système capitaliste pour s’enrichir, alors que la vaste majorité de la population (la classe prolétaire) n’est pas libre de toucher les fruits de la surproduction. En d’autres termes, une minorité dominante exploite la classe majoritaire. Martin expliquera ensuite en détails comment ce système n’est pas viable à long terme. Ainsi, Martin ne défend pas seulement qu’il faut dépasser le capitalisme, mais que nous allons nécessairement dépasser ce système économique.

Le public était ensuite invité à poser des questions aux panélistes.

Bon visionnement!